Logo de ce site

Navigation rapide

Accueil > Informatique > Mes adaptations pour SPIP > Un site SPIP, c’est facile

Un site SPIP, c’est facile

vendredi 23 janvier 2009

Pourquoi un site Internet ?

Qu’on soit un particulier dévoré par une passion très personnelle, qu’on soit une association ou bien encore une entreprise, on a forcément besoin ou envie, à un moment donné, de communiquer sur son activité. Il existe différents moyens pour le faire, mais celui qui est le plus moderne et le plus pratique c’est bien Internet. L’usage d’Internet, avec l’avènement des liaisons haut débit, s’est démocratisé. Cela fait maintenant partie de notre quotidien. Mettre en place son propre site Internet pour présenter son activité est devenu une évidence. C’est effectivement un moyen très pratique et accessible de n’importe où sur terre pour fournir des informations à toute personne qui s’intéresse ou est susceptible de s’intéresser à ce qu’on fait, et ceci de manière instantanée, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit ! Un site Internet est un espace de référence où l’on peut mettre à disposition de tous, les informations utiles et pratiques sur sa propre activité.

Un site internet, oui, mais de quel type ?

Un site Internet est constitué de différentes pages organisées et reliées entre elles pas des liens. Un lien est tous simplement un "objet" cliquable sur la page (texte ou image) qui redirige vers une autre page du site. Ainsi, ces liens permettent de "naviguer" sur le site. Les liens peuvent aussi renvoyer vers un autre site.

Pour créer une page Internet, il faut créer un document, et comme tout document, on aura deux aspects : le contenu et la mise en forme. Le principe n’est pas différent des documents de traitement de texte ou de tableur, etc... D’ailleurs, les logiciels de traitement de texte permettent souvent de créer des pages Internet. Ce n’est sans doute pas le meilleur moyen de le faire, il existe des outils spécialisés pour cela, mais c’est tout à fait possible.

Voyons maintenant les différents types de sites possibles. Je ne parle pas ici des blogs, ni des pages qu’on peut "créer" sur les sites de réseaux sociaux ou autres. Non, je parle des "vrais" sites Internet, indépendants, avec une adresse propre, une véritable structure.
En gros, il en existe deux, les sites statiques et les sites dynamiques.

Un site statique, comme son nom l’indique, n’est pas destiné à évoluer beaucoup. Il est constitué d’un certain nombre de pages organisées selon un plan de site avec des liens sur les pages pour permettre la navigation. La plupart du temps, ces pages sont écrites en langage HTML. Inutile de connaître ce langage pour créer des pages, il existe des éditeurs spécialisés pour cela. En particulier, les éditeurs WYSIWYG (What you see is what you get) permettent de définir visuellement les pages sans rien connaître du langage HTML. C’est assez simple à faire, mais c’est basique. En terme d’éditeur gratuit, je recommande Kompozer qui est un logiciel libre très performant. Les pages HTML ainsi définies incluent le contenu et la mise en forme. Le gros problème de ce genre de site, c’est que dès qu’on souhaite modifier quelque chose, c’est difficile à maintenir. Une rubrique à ajouter, un article à supprimer, et il faut tout de suite intervenir sur plusieurs pages, sans oublier aucun lien. Mais le pire, c’est lorsqu’on veut toucher au look du site. Si on veut changer par exemple la police, la couleur du fond ou des textes, on peut très vite être amené à intervenir sur l’ensemble des pages du site, et à leur appliquer les mêmes modifications : la galère !!!

Un site dynamique, par contre, permet de gérer un contenu très évolutif. Le principe de ce genre de site est de séparer le contenu de la mise en forme. Le couple le plus populaire actuellement pour gérer un site dynamique est le langage PHP, pour créer les pages, allié à la base de données MySQL pour stocker le contenu. Le "squelette" du site en langage PHP sera mis en place une fois pour toutes et le contenu sera stocké dans la base de données. Un nouvel article à ajouter, on l’insère dans la base de données et la page PHP prédéfinie lit ce nouveau contenu pour l’afficher. Le problème pour créer un tel site de toute pièce, c’est qu’il faut avoir de solides connaissances sur le langage PHP et la base de données MySQL.

En conclusion, un site statique en HTML, c’est assez facile à faire, surtout si on utilise un éditeur WYSIWYG, mais ce n’est pas très évolutif. Un site dynamique avec le langage PHP et la base de données MySQL, c’est fait pour évoluer, notamment avec la distinction contenu / mise en forme, mais c’est compliqué à créer parce que ça demande de bonnes connaissances informatiques. C’est l’impasse !!!
Et bien non, car il existe des outils qui permettent de créer des sites dynamiques et faciles à maintenir, sans avoir de connaissances informatiques particulières. On peut avoir le beurre et l’argent du beurre : la facilité d’un site statique avec la puissance et l’évolutivité d’un site dynamique...

Un CMS pour créer un site. Qu’est-ce que c’est ?

Un CMS (Content Management System), c’est un logiciel destiné à la conception de sites dynamiques de gestion de contenu. La plupart des CMS utilisent le couple PHP-MySQL, et proposent un système de gestion du site, avec une partie publique qui sera visible par tous, et une partie privée destinée aux administrateurs du site.
Les CMS séparent très clairement la mise en forme du contenu. Le "squelette" du site est mis en place une fois pour toutes, sa conception peut réclamer des connaissances en PHP, HTML, CSS. C’est la partie design du site : on va définir où seront les menus, les textes, quelles seront les polices, les couleurs, etc... Mais une fois que c’est fait, on n’aura plus qu’à se concentrer sur le contenu de son site : quel en sera le plan ? Quelles rubriques, sous-rubriques ? Quels articles ? Quelles seront les images ou autres documents à intégrer ? Et pour cela, aucune connaissance informatique n’est requise. La partie privée du site permet d’en gérer le contenu en toute simplicité.
Il existe de plus en plus de CMS, plus ou moins efficaces, payants ou gratuits. Personnellement, j’en ai essayé plusieurs, mais je ne vais pas en établir ici un comparatif. On peut citer par exemple SPIP, Joomla, CMS made simple, Mambo, mais il en existe beaucoup d’autres. Mon choix s’est porté sur SPIP qui est entièrement gratuit, pour une utilisation commerciale ou non, qui est en français (c’est plus pratique), et qui bénéficie d’une communauté nombreuse et active. Il est donc facile de trouver sur Internet des informations, des articles techniques, des forums, des plugins gratuits, pour améliorer son propre site.

Un site avec SPIP : comment faire ?

- A quoi ressemble un site SPIP ?

Tout d’abord, vous pouvez visiter mon site, celui où vous vous trouvez en ce moment, mais pour vous faire une idée plus complète, le meilleur moyen est de visiter le site SPIP officiel qui présente un très large éventail de sites développés avec SPIP à cette adresse.

- Comment fonctionne SPIP ?

Le CMS SPIP est basé techniquement sur le couple PHP-MySQL. Rien d’original jusque là. Il présente un "moteur" écrit en PHP et une base de données structurée toute prête pour la gestion du site. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir de connaissances particulières dans ces domaines. Le cœur de SPIP n’a pas à être touché. L’originalité de SPIP réside dans son système de "squelettes", incluant des boucles de traitement spécifiques. Un squelette est un ensemble de pages HTML et PHP qui définit le "look" et le fonctionnement global du site. C’est sur ce point qu’il va y avoir du travail au départ, afin de préparer l’apparence du site. SPIP fournit en standard un squelette basique (la dist officielle), mais il faut dire qu’elle est très moche, le but n’étant pas de fournir un squelette beau mais fonctionnel. Pour son site, on peut soit créer son squelette basé sur la dist officielle, soit le créer de toute pièce, soit encore utiliser un squelette tout prêt, gratuit ou pas. De nombreux squelettes gratuits sont disponibles sur le net, mais il est préférable d’en utiliser un qui soit plus personnel si on ne veut pas que son site ressemble à des dizaines d’autres. Pour mon site personnel JYG Web, où vous vous trouvez en ce moment, j’ai créé mon propre squelette à partir de la dist officielle, et je l’ai mis gratuitement à disposition en téléchargement. Pour plus d’informations sur mon squelette, veuillez suivre le lien : Squelette généraliste JYG Web pour SPIP.

- Concrètement, que faut-il pour monter un site SPIP ?

— Télécharger la dernière version du logiciel SPIP sur le site officiel.
— Préparer un squelette compatible avec la version de SPIP en cours.
— Trouver un hébergeur (gratuit ou non selon ses besoins) qui gère le PHP et la base de données MySQL (faire activer la base car c’est parfois optionnel).
— Eventuellement, acquérir un nom de domaine (pour l’adresse du site), mais ce n’est pas gratuit.
— Récupérer un logiciel FTP pour transférer les fichiers sur le site (Filezilla par exemple).
— Installer le moteur SPIP chez l’hébergeur (transfert par FTP).
— Effectuer la procédure de configuration initiale du site (création de la base de données, paramétrage initial).
— Installer son squelette chez l’hébergeur, ainsi que les éventuels plugins
nécessaires au bon fonctionnement du site (transfert par FTP).
— Commencer à créer les rubriques, sous-rubriques, articles dans la partie privée du site réservée à l’administration.

C’est tout !!!

Comment puis-je vous aider ?

Si vous avez lu cet article en entier, vous avez pu voir que monter un site internet dynamique et facile à maintenir avec SPIP, ce n’est pas si compliqué. Cependant, si l’informatique et vous, ça fait deux, il se peut que vous ne soyez pas convaincu.

En effet, administrer un site SPIP, c’est à la portée de tout un chacun. N’importe qui, capable d’utiliser un ordinateur et de naviguer sur Internet , peut gérer son propre site avec les outils d’administration proposés par SPIP dans la partie privée. C’est bien ce qui compte d’ailleurs : l’essentiel est de pouvoir organiser soi-même, et facilement, le contenu de son site, sans avoir à faire appel à quiconque pour chaque modification.

Par contre, la conception, la préparation, l’installation et la configuration initiale peuvent demander un peu plus d’habitude et de connaissances techniques.

Je peux vous apporter mon aide sur cette deuxième partie si elle vous pose
problème. J’ai maintenant une bonne expérience sur SPIP et je souhaite continuer avec cet outil qui a de multiples possibilités et est en constante évolution. Je le recommande vraiment.
Cependant, je ne suis pas fermé sur ce CMS. Si vous en préférez un autre, pour des raisons qui vous sont propres, je suis disposé à étudier tout projet, en particulier s’il concerne le CMS Joomla, auquel je m’intéresse également beaucoup.

N’hésitez pas à utiliser l’onglet contact du site (NB : ce n’est pas une adresse bidon !), je me ferai un plaisir de vous répondre, même si ce n’est que pour un renseignement ou pour une demande de précisions.

Récemment devenu auto-entrepreneur, je suis en mesure de vous proposer mes services pour la mise en place de votre site. Mon site pro ouvrira bientôt (octobre 2009) et je serai heureux de vous y présenter mes offres.

Messages

  • Merci d’avoir pris le temps de rédiger cet article , je dois créer un voir deux sites internets dans les jours qui viennent et SPIP semble offrir un certain avantage , d’autant plus quand les dits projets doivent être fait dans l’urgence . J’ai un peu consulté le site internet officiel notamment la partie documentation de SPIP mais celle-ci me semble un peu trop complexe pour une première approche du langage de SPIP , connaitriez-vous s’il vous plaît un site offrant un manuel d’utilisation ayant un peu moin l’allure de manuel de référence ?

    • Faire 2 sites SPIP dans les jours qui viennent, ça va être chaud !!!

      Il existe beaucoup de ressources de documentation sur le net à propos de SPIP, mais je ne connais malheureusement pas de manuel d’utilisation "rapide", du style "Installer SPIP en dix leçons top chrono".
      Si vous êtes vraiment très pressé, je vais essayer de le faire pour vous donner les étapes importantes. Je n’aborderai pas ici l’hébergement, je supposerai que vous en avez un qui mette à votre disposition la gestion de PHP et d’une base de données MySQL.

      1) Télécharger la dernière version de SPIP sur le site officiel (fichier zip) à cette adresse : http://www.spip.net/fr_download
      2) Dézipper le fichier téléchargé et uploader par FTP tous les fichiers et répertoires contenus dans le répertoire "spip" dézippé, vers le répertoire racine du site (répertoires "config", "ecrire", "extensions", etc...)
      3) Si le site a pour adresse "http://monsite.com", rajouter dans la barre d’adresse "/ecrire" de telle sorte que ça donne "http://monsite.com/ecrire" pour lancer l’installation. Ce lien servira aussi par la suite pour accéder à l’espace privé d’administration du site sous SPIP.
      4) Suivre les indications pour l’installation du moteur de SPIP.
      5) Le site est installé, on peut accéder à l’espace privé d’administration et commencer à créer des rubriques et articles. Activer dans l’espace privé du site le cookie de correspondance qui permettra des aller-retour plus faciles entre l’espace public et l’espace privé (petits boutons rajoutés sur l’espace public en haut de page, permettant également de lancer des recalculs de page : très utile). SPIP fonctionne par défaut avec un squelette basique (souvent appelé la "dist officielle") contenu dans le répertoire "squelettes-dist".

      Pour aller plus loin :

      6) Le squelette par défaut de SPIP ne vous emballe pas, je vous comprends. Pour donner à son site un look moins austère, on peut installer un squelette gratuit, comme par exemple le mien "JYG Web". Pour cela, il faut télécharger mon squelette (fichier zip) à cette adresse : http://jygiraud.free.fr/spip.php?article37
      7) Par FTP, créer à la racine du site un répertoire nommé "plugins"
      8) Dézipper en local le fichier du squelette JYG Web et uploader le répertoire "jygweb_x.xx" et les répertoires de thèmes "jygweb_x.xx_theme_XXXXX" dans le répertoire "plugins" du site préalablement créé.
      9) Aller dans l’espace privé du site, dans la partie "Configuration" puis "Gestion des plugins" et "Liste des plugins", et activer le plugin principal "JYG Web".
      10) Mon squelette est fourni avec des thèmes. Si on souhaite en utiliser un, il suffit, en plus du plugin principal du squelette "JYG Web", d’activer l’un des plugins de thème.

      Voilà, 10 points, l’essentiel est là pour créer un site sous SPIP. Mais ce n’est qu’une porte entrouverte sur le monde de SPIP... Après, tout est question de temps, de niveau, d’envie, de ténacité, de curiosité...

    • Bonjour

      Tout d’abord merci beaucoup d’avoir pris le temps de rédiger ce petit tutoriel , cela me donne en effet une vision de la façon dont SPIP fonctionne , chose non négligeable dans ma situation . Je dois en effet construire deux sites prochainement et bien qu’étant des références , construire deux sites en peu de temps en utilisant PHP et MySql m’aurait semblé un peu hasardeux et compliqué , le travail de webmaster n’étant pas ma spécialité . La construction en soit se fera dans un délai d’un mois minimum mais débutera dans quelques jours ce qui me laisse donc que peu de temps pour me familiariser avec les fonctions de SPIP .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.